Catégories
Linux

TOUCHES « MAGIQUES »

Je voulais vous parler de certaines touches, particulièrement les combinaisons de touches dites magiques, ou plus précisément magic SysRq key, permettant d’interagir directement avec le noyau.

Sous Kali Linux, le fichier sysctl_wrtes_strict est à 1, et le fichier sysrq est à 438. Il faudra ajouter la ligne;

kernel.sysrq=0

dans le fichier sysctl_wrtes_strict, et votre fichier sysrq devrais être mis à 0. Ils ont besoin d’être modifié pour pouvoir interagir avec toutes les combinaisons, par mesure de sécurité Debian en désactive. D’autres méthodes peuvent vous intéresser si jamais.

La combinaison de touches est la suivante

Alt + syst(impècr) +  options

Je vais vous présenter quelques fonction pouvant être utiles;

Pour un système Linux qui ne répondrais plus, respectivement avec les touches magiques;

R pour tenter de récupérer le clavier.

E permettre au processus de s’arrêter proprement.

I forcer les processus à s’arrêter.

S permettra d’écrire le contenu du tampon sur le disque.

U remonter tout les systèmes de fichiers en lecture seule.

B permet de reboot le système.

O éteint le PC.

L’idée serait de taper une commande après l’autre et attendre quelques instant afin de voir l’évolution de votre système.

By Platon-y.